La livraison en France est GRATUITE - Obtenez 20% de Réduction pour un achat minimum de seulement 2 articles !

Éléphant

Éléphant

Les éléphants font partis des plus grands animaux du globe, mais sont surtout les plus gros animaux terrestres existant dans le monde. Ils font tous partis de la famille des Éléphantidés. Ce sont des mammifères possédant une trompe et cette caractéristique principale les classes dans le groupe des Proboscidiens. Aujourd’hui, ils représentent 3 espèces différentes et parmis elles deux genres distincts sont reconnues. Tout d'abord il y a le genre Elephas qui comprend l'éléphant d’Asie. Bien sûr il existe aussi le genre Loxodonta qui regroupe les 2 espèces restantes, à savoir l'Éléphant de forêt d’Afrique et l'Éléphant de savane d’Afrique qui fût un temps appartenaient tout deux à une seule et même espèce, sous le nom plus généraliste d’Éléphant d’Afrique.

Les éléphants ont alors tous des caractéristiques communes comme des pattes imposantes pour supporter leur poids. Ils possèdent aussi des défenses, qui comme son nom l’indique peuvent leur servir d’arme pour se défendre ou bien les utilisées à bon escient dans sa vie quotidienne. Bien évidement ils se caractérisent principalement par leurs grandes oreilles et leur tronc, communément appelé la trompe qui leur est utile pour se nourrir et respirer.

Les Éléphants sont des animaux prestigieux ayant marqués leur passage au fil du temps. Ils ont un symbolisme fort dans de nombreuses culture du monde. De puis longtemps, ces grands pachydermes sont considérés comme un symbole de sagesse, pouvoir, longévité, prospérité et plus encore. Son symbolisme diffère  selon les cultures ou les religions. Ils sont souvent représentés sur des arts murales, des statues ou des bijoux.

découvrez nos tableaux éléphant 

Différentes espèces d’Éléphant

Vous l’aurez compris les éléphants se regroupent tous sous la même famille des Éléphantidés, dernière famille de l’ordre des Proboscidiens. Malheureusement la plupart des espèces faisant partis de la famille des éléphantidés ont disparues tel que le Mammut americanum, le Mammunthus primegenius, Mammuthus columbi, ou encore Palaeoloxodon antiquus. Pendant longtemps les hommes pensaient que l’Éléphant d’Afrique et l’Éléphant d’Asie étaient les seuls représentants des éléphantidae à l’époque moderne. Mais avec le temps nous nous sommes rendu compte de l’existence de deux espèces chez l’éléphant d’Afrique. Nous avons découvert le Loxodonta africana cyclotis appeler l’Éléphant de forêt d’Afrique et le Loxodonta africana africana appeler l’Éléphant de savane d’Afrique.

éléphant en gros plan

L’éléphant d’Asie

L’éléphant d’Asie aussi nommer Elephas maximus se différencie en étant plus petit que ses camarades du genre Loxodonta. En effet, il mesure environ 3 mètre au garrot et ont également de plus petites oreilles. Il se caractérise aussi par ses deux bosses sur la tête et un dos plus bombés ou plus plat que l’éléphant d’Afrique. Des taches de dépigmentation sont aussi visible sur la peau de l’éléphant d’asie. Il est aussi reconnaissable en regardant les défenses de ces animaux sauvages. En observant correctement on pourra constater l’absence de ces dernières chez les femelles éléphants. Cette particularité des elephas à déjà étaient aperçue chez certains mâles mais ceci de manière moins fréquente.

éléphant d'asie

L’éléphant de forêt d'Afrique

L’éléphant de forêt d’Afrique aussi nommer Loxodonta cyclotis est moins connue que l’éléphant de savane d’Afrique. Cette espèce a subi la présence et l’activité de l’homme, elle à donc vue sa population chuté fortement. De ce fait les études sur ces animaux restent très compliqué, de plus la régression des populations de cette espèce ne semble pas cesser ce qui lui donne une faible audience auprès des civilisations. Leur aire naturelle de répartition se limite aux zones boisées d’Afrique centrale et occidentale après avoir été fortement réduite : environ moins 75%. Des recherches ont tout de même étaient menées et certaines différences ont étés constater avec les éléphants de savane. Ils sont plus petits et possèdent généralement des défenses plus fine et plus linéaire que les autres éléphants se trouvant en Afrique.

éléphants de forêt d'Afrique

L’éléphant de savane d’Afrique

L’éléphant de savane d’Afrique aussi nommer Loxodonta africana est le plus grand de la famille des éléphantidés. Mesurant environ 4 mètre au garrot, il obtient sa place aux côtés des plus grands animaux du monde. Son poids est tout aussi déconcertant, une femelle pèse en moyen 4 tonnes tant dis que le mâle peut peser jusqu’a 6 tonnes. Contrairement aux éléphants d’Asie, ils ont une pilosité moins développée et n’ont pas de taches de dépigmentation sur la peau. Leur dos est également d'une forme plus concave, plus creuse. Cette espèce se distingue aussi avec la présence de défenses chez les mâles comme chez les femelles et leur crâne ne présente pas de bosses comme l’éléphant d’Asie.

éléphants de savane d'Afrique

Morphologie et anatomie de l’éléphant

Les muscles et l’ossature

L’éléphant est un imposant animal, il a donc besoin d’une structure osseuse solide et des muscles puissant pour soutenir son énorme poids et leur faire avancer. On peut dire que la nature fait bien les choses quand on étudie le squelette de ce grand pachyderme. En effet, en regardant de plus près on s’aperçoit que le squelette représente à lui seul environ 16% de la masse totale de l’éléphant. Il est constitué de 326 à 351 os et d’environ une vingtaine de côtes qui forme sa cage thoracique.

L’éléphant pèse un poids considérable, certains de ces éléphantidés peuvent mesurer 4 mètre de haut pour un poids de 7000 kilos. Cela vas de soit l’éléphant est donc dans l’incapacité de bondir ou faire un saut pour des raisons touchant à la biomécanique. Il possède deux genoux et des pieds de forme ovale à ses membres postérieurs. Ces membres antérieurs sont quant à eux constitués de pieds à la forme circulaire et n’ont pas de genoux. Tout comme chez l’homme on constate que les éléphants on des doigts bien qu’ils soient tout à fait différents de ceux provenant d’une main humaine. Il est plus approprié de parler d’orteils. Ils en ont entre 2 et 5 et se cachent sous leurs gros ongles. Leurs pieds sont composés de tissus adipeux, c’est-à-dire qui aide à amortir les chocs contre le sol, dû à sa masse imposante. Malgré le fait qu’il ne peut pas sauter, l’éléphant se trouve en capacité de courir ou du moins de marcher rapidement. Sa masse est un handicap dans ces déplacements, il avance toujours en gardant un pied au sol. Cette technique déplacement lui permettre d’atteindre la vitesse de 20 km/h ce qui bien pour un animal de son poids, cependant il ne pourra jamais aller au-delà.

squelette d'un éléphant

La trompe

L’éléphant notamment connu pour leur fameux tronc ou proboscis, aussi appelé la trompe. Cette intrigante caractéristique principale est un appendice de forme allongée. Cet organe est une association du nez et de la lèvre supérieure. Ce membre très complexe lui est très utile voire vitale, car c’est un appendice polyvalent. En effet, il a plusieurs fonctions la première étant tout bonnement de respirer, son odorat peut être jusqu'à trois fois plus développer que celui d’un chien de chasse. La trompe contient jusqu’a 150 00 muscles et peut peser jusqu'à 100 kg. Elle ne contient pas d’os pour rester souple, ce qui lui donne également la fonction de préhension. Ses multiples muscles lui permettent d'effectuer des mouvements d’enroulement et de torsion.

Il s’en sert comme d’une main pour se nourrir ou de transporter des charges lourdes. C’est aussi un organe ayant la fonction de production sonore, c’est grâce à elle qu’il exécute le fameux de cri de l’éléphant appelé barrissement. La trompe d’un éléphant se compose principalement par de deux tuyaux traversant les fosses nasales. Sa structure complexe lui permet de pouvoir aspirer de l’eau sans que celles-ci n’atteigne la cavité nasale. Ce n’est pas pour autant que l’éléphant peut boire par la trompe. En effet, il aspire l’eau grâce à celle-ci car il est impossible pour lui de se pencher afin que sa bouche soit au niveau d’un court d’eau. Donc une fois dans sa trompe, il vient la faire couler dans sa bouche pour pouvoir s’abreuver. On distingue une différence sur la trompe des éléphants d’Afrique qui ont deux extensions sur l’extrémité tant dis que les éléphants d’Asie n’en auront qu’une seule. Cette petite particularité leur lui donne beaucoup plus de précision dans la saisie des objets. 

trompe d'un éléphant entrain de saisir une carotte

Les dents et défenses

L'éléphant est un polyphyodonte, c’est-à-dire que ses dents sont continuellement remplacées au cours de sa vie. Il possède généralement une douzaine de dents dont deux incisives qui sont les défenses. Ses premières dents tombe à l’âge de quatre à six ans. Le plus souvent ce sont les dents qui lui servent à mâcher, au cours de sa vie elles seront remplacées environ six fois. Les nouvelles dents poussent par derrière et avancent petit à petit jusqu’a ce que les anciennes viennent à tomber.

Les éléphants sont aussi connues pour leurs défenses très convoitées. Ces incisives sont très importantes et ne cessent de grandir, elles se rallongent d’environ de 17 cm par an. On peut aussi parler de droitier ou gaucher chez les éléphants. Après certaines études l’homme à démontrer qu’ils avaient toujours une prédisposition ou une préférence pour l’une des deux. Celle-ci se nomme alors la défense principale, elle présente plusieurs signes d’usure, comme une pointe ronde ou une taille plus courte dû à son utilisation plus poussée. Les défenses leur sont un atout précieux pour eux dans leur quotidien. Elles leur servent à creuser, déplacer ou marquer des arbres et bien sûr se défendre face aux autres animaux sauvages.

Pendant longtemps et encore aujourd'hui les éléphants sont victimes de braconnage. Leurs précieuses incisives faites d’émail et d’ivoire, sont malheureusement très convoitées pour la grande valeur marchande de ces composites.

défenses d'un éléphant

La peau

À l’exception de l’éléphant d’Asie qui on développé une minime pilosité, tous les éléphants ont une peau lisse et relativement dure. Elle mesure approximativement 2 ou 2.5 cm mais reste quand même fragile, d'où le fait que l’on aperçoit souvent des plis sur leur corps. Leur peau est généralement de couleur grise, mais l’éléphant d’Asie se voit apparaître des taches de dépigmentations sur le front et les oreilles. Ayant la peau très sensible, celle-ci peut vite devenir sèche. Pour éviter cela l’éléphant prend des bains de boue, il se recouvre le corps afin de l’utiliser comme crème solaire et se protéger des rayons ultraviolets, des piqûres et autres désagréments. C’est cette pratique qui lui donnera cette couleur un peu rougeâtre, marron. Pour éviter que leur peau sèche, il n’est pas rare de voir un éléphant s'asperger d’eau à l’aide sa trompe afin de l’humidifier.

éléphant mouillé

Les oreilles

L’éléphant se distingue notamment par ses grandes oreilles. Étant plus petites chez l’éléphant d’Asie, les oreilles jouent un rôle déterminant dans le fonctionnement de l’organisme des éléphantidés. Sa température corporelle d’environ 36° C est comparable à celle de l’homme. Vivant dans des régions où le climat est favorable aux températures élevées, l’éléphant utilise ses oreilles pour abaisser sa température corporelle grâce à une vascularisation importante.

Les jambes et les pâtes

Étant l’animal terrestre le plus gros du monde l’éléphant se voit obliger d’avancer sur de solide fondation. Comme nous l’avons vue précédemment la structure osseuse de l’éléphant et évidement constituée pour supporter son poids. Ses os sont de caractère spongieux et sont placés bien verticalement sous le corps. Cette position particulière de ses membres lui permet de ne pas se fatiguer et de pouvoir rester sans bouger sur longues périodes. En général le poids d’un éléphant est réparti de façon à avoir 60% reposant sur les membres antérieurs et 40% supporter par les membres postérieurs.

pieds d'éléphant

Comportement

Vie et organisation sociale

Chez les éléphants ce sont les femelles qui dirigent, ils vivent au sein d’une société matriarcale en suivant les directives de la matriarche. Elle est la meneuse d’un groupe constitué généralement de 10 pachydermes et le restera jusqu’a sa mort. Jugé plus expérimentée, le plus souvent ce sera la femelle la plus âgée du groupe qui reprendra les commandes. Les éléphants mâles grandissent dans la matriarchie et quittent définitivement le groupe à leur maturité sexuelle, après ça ils errent jusqu’a trouvaient un groupe de mâles auxquels s’associer. Une matriarchie d’éléphant est la plupart du temps composée de trois femelles et leur progéniture.

troupeau d'éléphant au bord d'un lac

Reproduction et gestation de l’éléphant

Chez les éléphants la maturité sexuelle s’acquière vers l’âge de 15 ans, elle arrive avec la sécrétion de frontaline. Cette phéromone libérée dans l’urine vas servir à prévenir les mâles et les femelles de leur période de rut. Plus l’éléphant est jeune plus la période est courte, elle commence à partir de 25 ans et dure seulement quelques jours. Au fil du temps l’éléphant grandi et sa période de rut s’allonge, en dernier lieu elle durera entre 2 et 4 mois. Cet état où le niveau de testostérone augmente s’appel le musth. Il est très dangereux d’approcher un éléphant mâle pendant le musth car ils sont particulièrement agressif durant cette période.

Les éléphants sont les mammifères terrestres dont les femelles ont la plus longue gestation. Ces pachydermes ne se reproduisent qu’une fois tout les 2 à 5 ans. La gestation d’une éléphante dure presque 2 ans (en 20 à 22 mois), elle est plus courte pour un éléphanteau femelle. Cependant, si la gestation dure si longtemps chez les éléphants, c'est tout simplement parce que la formation de son cerveau et de son tronc sont très importantes à sa survie. Il est rare, mais pas impossible de voir naitre des jumeaux chez les éléphants.

bebe elephant

La Communication

Le moyen de communication le plus connu chez l’éléphant est le barrissement. On dit qu’il barrit. Doter d’une excellente mémoire, il est capable de reconnaitre le barrissement de plus de centaines d’autres éléphants. Il est sensible aux infrasons et peut différencier des ondes sonores non perceptibles à l’oreille humaine.

Les éléphants communique également beaucoup par le touché pour se saluer où exprimer leur désir sexuel. Le mâle pose sa trompe sur le dos de la femelle pour la prévenir qu’il va la saillir. Ils sont également très tactiles quand il s’agit d’éducation, ils n’hésitent pas à frapper ou pousser les éléphanteaux afin de les discipliner. Des récentes études ont montrées que les éléphants pouvaient communiquer avec la sismique et les ondes acoustiques qui traversent le sol.

deux éléphants communiquant par le touché

L'alimentation

L’éléphant est véritablement un gros mangeur. Bien qu’il soit totalement herbivore, son apport journalier en nourriture est incroyable. Il mange entre 150 et 180 kilos de feuilles, de racines, de fruits et de plantes en tout genre au quotidien. En fonction des saisons, il peut monter jusqu’a 260 kilogrammes par jours. Il consacre entre 16 et 20 heures tous les jours pour trouver des aliments qualitatifs. Autant dire qu’il passe sa journée à chercher à manger. Avec tous ce qu’il ingurgite, la digestion est elle aussi conséquente, elle dure environ 12 heures. Malgré ce long processus environ 50% de la nourriture ne sera pas digérée. En ce qui concerne l’hydratation, l’éléphant à la faculté de pouvoir rester trois ou quatre jours sans boire. Mais en général, il boit presque 140 Litres d’eau par jour.

L'intelligence

L’expression « avoir une mémoire d’éléphant » ne sort pas de nulle part. Ces animaux sauvages sont reconnues pour leur excellente mémoire, comme nous l’avons dit ils peuvent reconnaitre les 100 barrissements de 100 éléphants différents. Leur intelligence est aussi mise en avant, leurs capacités intellectuelles est comparables à celles des singes ou des dauphins. Toutes ces espèces ont réussi le test du Mirroir du Gallup. Ce teste consiste à démontrer que l’animal se reconnaît et a conscience de lui-même.

découvrez nos magnifiques statues éléphant sur réserve-éléphant.com

L’éléphant et l’homme

Braconnage

Plusieurs menaces mettent en périls l'existence des éléphants. Le braconnage est une des raisons principales du fait de l'extinction de cette espèce. Pendant longtemps et encore aujourd’hui l’éléphant est traqué pour ses précieuses défenses. Le commerce de l’ivoire étant en plein expansion dans les années 1970, celles-ci étaient très convoitées. La population éléphant, c'est vue être décimée jusqu’en 1989 où la CITES déclare la prohibition du commerce d’ivoire. En l’espace de 30 ils sont passés de plusieurs millions a quelques centaines de milliers. Depuis ils ont été classé parmi les espèces protéger et leur chasse est réglementée. Malheureusement cela n’est pas suffisant, le braconnage continue de s’exercer à des fins illégale. En étant l’animal terrestre le plus gros l’éléphant n’as pas vraiment de danger à craindre mis appart l’action d’un être beaucoup plus petit que lui, l’homme.

trois éléphants face à face avec un braconnier

Perte de l’habitat

La cohabitation de l’homme avec les éléphants ne leur aura pas était favorable. Vivant dans des régions où les populations humaines sont nombreuses, l’éléphant d’Asie vas particulièrement en subir les conséquences. Entre la déforestation et l’empiètement de l’homme sur son lieu de vie, celui-ci disparait à cause de la perte de son habitat. L’écosystème est touché, les éléphants n’ont plus assez de ressources car les forêts sont réduites. En se nourrissant l’éléphant devient un acteur de la destruction de son habitat. L’espace disponible étant restreint, la végétation n’as pas le temps de se régénérer.

Un éléphant de guerre

Les éléphants de guerre ont longtemps étaient utilisés dans les régions comme la Thaïlande, le Vietnam ou la Birmanie. C’est un éléphant capturé puis dresser par l’homme pour en en faire un éléphant de combat. Ils formaient des Éléphantrys, c’est-à-dire qu’ils étaient les montures de troupes militaires. L’éléphant de guerre est dressé pour briser les rangs, charger l’ennemi et empaler les soldats. Ils étaient équipés d’épées d’éléphants, ces armes originaires d’Inde se fixer sur les défenses et avaient la fonction de lame. Sur le champ de bataille leur taille de géant et leurs incisives étaient très impressionnantes. Cela permettaient dissuader les ennemis. L'arrivée des armes à feu à diminuer son utilisation en tant animal de combat. L’éléphant militaire est alors utilisé comme animal de travail.

Un animal de travail

Depuis longtemps l’éléphant est considéré comme un animal de travail. Sa force ainsi que son intelligence sont mises à l’épreuve avec des tâches physiques. En 2000 environ 15000 éléphants travaillaient dans les régions asiatiques. Ils sont généralement capturés entre l’âge de 10 et 20 ans à l’aide de pièges et de lassos. De nos jours l’utilisation de tranquillisants est plus répandu. À l’image du cheval, il est souvent utilisé comme animal de trait. Il tracte des chariots, notamment lors des processions. Il transporte des charges lourdes mais aussi des touristes dans les parcs nationaux. La mémoire et l'intelligence de l’éléphant font de lui un animal capable d’accomplir différentes tâches agricoles. Un éléphant peut être entraîné pour exécuter plus de 30 actions. Malheureusement l’utilisation de l’éléphant dans le monde du travail n’est pas sans conséquences. Il fait souvent l’objet d’abus et de mal-traitance ce qui rend cette pratique néfaste à la vie voir la survie des éléphants.

éléphant d'Asie entrain de transporter de charges lourdes

Un animal symbolique

L’éléphant est un animal au symbolisme puissant. En effet, il a différentes significations symboliques dans de nombreuses culture du monde. Au sein des cultures orientale et occidentale, il est symbole de pouvoir, de force, de longévité, de sagesse et bien d’autres. Il occupe une place plus ou moins importante dans beaucoup de religion. Il est considéré comme un animal sacré et se voit souvent qualifié d’animal cosmique. Il est élevé au rang des certaines divinités.

← Article précédent